Interview – Méditation France

mflotus200Interview réalisée par Emmanuel Moulin

Après l’ouvrage Enfants de la Terre d’Émeraude – Naître a un sens et plusieurs ouvrages sur le thème des enfants de la Terre d’Émeraude (terme que vous utilisez pour notre belle planète Terre), vous venez d’écrire : Enfants de la Terre d’Émeraude – Le chemin vers soi. Est-ce une suite ou est-ce que le livre peut être lu indépendamment des autres ?

Terre-d-Emeraude-2 Terre-d-Emeraude-1« Enfants de la Terre d’Émeraude » est une série dans laquelle le lecteur plonge avec délice et joie au cœur de son être. Il y cueille le meilleur de lui-même, le fait jaillir et ainsi l’utilise au quotidien. Les personnages grandissent, évoluent au fil des tomes. L’histoire se suit et se déroule dans deux lieux parallèles sur une même Terre : la nôtre.
Pour cette série, j’ai renoué avec le roman. Je l’avais mis de côté pour poser les enseignements de guérison, d’évolution de l’être ce qui a permis aux personnes dans une démarche d’ouverture de conscience, de s’y retrouver. Avec les livres, je transmets la guérison par les mots mais celle-ci n’est pas limitée à ce lectorat ou à un cercle restreint, elle est destinée à tous les enfants de la Terre. C’est pourquoi j’ai opté pour le roman afin de partager ces connaissances avec un public plus large.
Au fur et à mesure de la lecture, la série réactive la mémoire inconscience et le cœur du lecteur. C’est très concret, réel et bien ancré dans la matière. Je préconise de débuter par « Enfants de la Terre d’Émeraude – Naître a un sens » puis de lire « Enfants de la Terre d’Émeraude – Le chemin vers soi » car pour entreprendre un chemin ou simplement marcher, la première étape reste la naissance. Ensuite, vient l’acceptation pleine et entière de celle-ci pour atteindre tous les possibles.
Au vu des retours qui m’ont été faits, ces romans touchent également les lecteurs de mes premiers ouvrages car ils y découvrent de nouvelles facettes d’eux-mêmes. La série s’adresse à toutes les catégories d’âges et fait inattendu pour le premier tome, de jeunes enfants l’ont lu et l’ont transmis à leurs parents !
Mes précédents livres se complètent mais peuvent aussi se lire indépendamment. Certaines personnes ont débuté par « Sois-Toi ! Oser et Agir pour Être » et « Quintessence de Soi » alors que d’autres ont commencé par mon tout premier « Les enfants de la Terre d’Émeraude – Indigo, Cristal, Arc-en-ciel et Doré ». Je les ai écrits au fur et à mesure que l’activation de la Conscience du Cœur s’est mise en place dans le but que chacun décide consciemment d’y prendre part dans la Joie. Actuellement, l’ordre de lecture importe peu, le but reste le même et il est toujours temps de s’engager sur cette voie.

Vous écrivez que la dimension où tout est présent nous transmet des informations essentielles pour activer et vivre le meilleur. Mais comment vivre dans l’instant présent ? Beaucoup de choses dans le quotidien nous ramènent constamment au passé ou nous projettent dans le futur ?

C’est exact, dans « Le chemin vers soi » j’ai partagé un grand nombre d’informations essentielles avec des expériences et solutions. Elles sont claires et suffisamment explicites pour s’adapter, trouver une résonnance avec chaque individu. C’est également le cas dans « Naître a un sens ».
Emmanuel qu’entendez-vous par « beaucoup de choses dans le quotidien » ? Pourriez-vous me donner un exemple pour le passé et un pour le futur qui serviraient de base à la réponse, plutôt qu’une généralité ?

Je constate que dans une journée… des situations, des discussions, des pensées ramènent au passé ou au futur. Cela peut concerner le domaine familial, des expériences diverses passées ou alors des projections futures : l’année prochaine, on fera ceci ou cela, etc. C’est pourquoi il me semble qu’il faut beaucoup de vigilance pour revenir souvent au moment présent.

Le passé a fait émerger des caractéristiques qui font de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Nous ne pouvons le changer, ni même changer les expériences vécues. En parler des heures ne le modifie pas et ne fait qu’alimenter d’anciennes énergies.
Nous avons besoin en tout premier lieu de deux choses : d’un regard bienveillant sur lui afin d’éviter qu’il se réitère à l’infini et de retrouver l’équilibre.
Pour cela il faut, depuis l’espace de notre cœur, le pardonner, poser la paix. Dans le cas contraire, nous restons dans le plan mental. À ce moment-là, l’ego nous dirige, nous amène à juger, à chercher une réparation, une sorte de vengeance. Là aussi de nombreux exemples sont détaillés dans les deux livres avec des réponses claires et concrètes, qu’il s’agisse de la famille, de notre emploi ou autre. En posant la paix, on cesse de ruminer, de l’alimenter et l’émotion se transforme depuis l’espace de notre cœur.
Un schéma collectif dépassé conduit l’homme en tant qu’individu à vouloir avancer à pas de géant dans le futur, pensant probablement que cette enjambée lui permettra de rompre la chaîne d’un passé « douloureux ». Mais en alimentant en permanence une situation du passé, la loi de l’attraction l’attire inévitablement à lui.
D’où l’importance de poser la paix pour revenir dans son centre au niveau du cœur et faire que chaque jour soit un jour nouveau sans tâche, un jour où l’on sème les graines de ce que l’on souhaite vivre vraiment dans notre futur. Mais pour cela, tout doit se faire dans le présent.
Pour vivre l’instant présent, il est primordial d’être centré dans son cœur afin d’être en équilibre parfait. Ce dernier est le point neutre. À partir de là, le passé « ne nous dérange pas » et le futur « ne nous tracasse pas » car nous sommes conscients que nous le créons ici et maintenant dans le présent.
C’est pourquoi il est essentiel et c’est la base de toute construction, de conjuguer les verbes de nos phrases au temps présent. Nous devons aussi porter attention aux mots utilisés car le cerveau, l’esprit retient la finalité de la phrase. Je vous propose trois exemples pour illustrer mes propos, si vous dites :

  • « c’est difficile » vous créez de la difficulté, vous luttez. Pour rétablir un équilibre, utilisez plutôt le négatif et le positif « c’est moins facile » ainsi cela devient facile,
  • « j’ai du mal », évitez de vous infliger du mal car vos paroles se font l’écho de la loi de l’attraction et vous attirez ce que vous émanez. Utilisez plutôt « c’est moins évident » ou « moins facile ».
  • « c’est cher » quand vous devez acheter quelque chose, préférez « c’est moins accessible » de ce fait cela devient accessible.

Tout est une question de gymnastique linguistique, une attention de chaque instant. Elle demande au début plus d’attention ou de détermination et ensuite elle devient instinctive.

Votre nouveau livre commence par une situation fantastique et un peu magique : la rencontre, un rassemblement, une fête sur le pays de la Terre d’Émeraude entre ce que vous appelez les îliens et le Grand Tout. Qu’est-ce que cela symbolise ?

Comme dans tous mes ouvrages, la symbolique a une importance essentielle. Elle est décrite très simplement et le lecteur la découvre au fil de l’histoire.
Je suis partie des cinq éléments : le feu, l’air, l’eau, la terre et l’éther. Les îliens habitent sur cinq îles et chacune représente un élément.Le lecteur fait connaissance avec la dimension où tout se crée et celle où tout se vit. Les deux côtés du voile s’imbriquent, le Jardin de la Vie avec les îliens et le Grand Tout. À l’occasion des fêtes et réunions, les enfants reçoivent les conseils du Grand Tout qui les guide avant la traversée du voile où chacun va vivre ses expériences dans son pays, sur la Terre d’Émeraude.

On retrouve vos thèmes favoris : la joie, l’instant présent, les rêves, la liberté… même si cette fois, vous appréhendez le thème du destin et de la maîtrise de notre destinée. Pensez-vous que chacun de nous a un destin ? Ou est-ce que la vie évolue en fonction de notre conscience individuelle et de l’environnement collectif ?

Ce sont des thèmes que je nourris en permanence. Très jeune, j’ai découvert les bienfaits de certains alors, je fais au mieux en chaque instant pour qu’ils restent actifs. …/… L’intégralité de l’interview sur demande en version pdf.